Ecrire pour être lu et entendu
Publié le : 14/03/17
 
Parmi les projets soutenus par l’université dans le cadre des CRCT pédagogiques, on retrouve les Ateliers Lettres pour l’Oral et l’Écrit (ALOÉ) ouverts aux étudiants de licence de lettres de l’UFR Lettres, Arts, Cinéma (LAC). Nous avons suivi un groupe d’étudiants de L2 dans l’atelier de “Création radiophonique” animé par Jean-François Guennoc.



Angèle distribue les rôles. « Pablo, tu veux bien jouer le speaker du ferry, Alma tu prêtes ta voix à la sœur de la mère et Ryme, tu seras la petite fille de six ans ». L’étudiante de L2 met toute son énergie pour enregistrer la fiction radiophonique qu’elle a écrite durant les premières séances de l’atelier. Au micro, Angèle et ses camarades cherchent le ton juste et l’émotion pour raconter cette histoire d’un voyage dans un pays natal oublié. Aurélien Mélior, réalisateur associé à l’atelier en charge des questions techniques, leur prodigue quelques conseils. « Je vous fais réécouter la bande, vous ne prenez pas suffisamment le temps de dire votre texte, de marquer les intentions ». Pendant deux heures, les quatre étudiants vont peaufiner leur brouillon sonore en intégrant des sons d’ambiance chipés sur internet. « Où pourrais-je trouver un bruit de ferry ? »

Fiction radio, poésie, théâtre de marionnette…

Cette fiction radiophonique sera peut-être bientôt mise en ligne sur le nouveau site des Ateliers Lettres pour l’Oral et l’Écrit (ALOÉ). Grâce à l’obtention du CRCT pédagogique, Maria Manca et Jean-François Guennoc sont en train de mettre au point un site internet où l’on pourra retrouver les meilleures créations des étudiants. « Nous proposons en tout seize ateliers, indique Maria Manca. Il y a l’atelier de création radiophonique, mais les étudiants de L2 ont le choix entre entre dire le vers, lire du théâtre, chanter la parole, le théâtre de marionnettes… et en L3 entre s’exercer à la médiation culturelle, à la vulgarisation scientifique, l’analyse filmique… ». Tout au long du semestre, les étudiants sont encadrés par des universitaires et des professionnels de la culture dans leur démarche de création et de performance. « Chaque année, nous découvrons des travaux remarquables, et nous regrettons que les œuvres des étudiants tombent aux oubliettes », rapporte Maria Manca. La décharge d’heures du CRCT pédagogique permet de remédier à cette frustration. « Le site devrait être mis en ligne en mai à l’occasion de la journée de restitution des travaux des Ateliers Lettres pour l’Oral et l’Écrit », indique Jean-François Guennoc.

Les deux enseignants utilisent également les précieuses heures du CRCT pédagogique pour développer les partenariats avec les Théâtres T2G, Dunois et du Voyageur, le centre d’art Bétonsalon, La Maison rouge et le MAC VAL associés au contenu des ateliers. Ils mettent aussi à profit le temps dégagé pour devenir éditeur. « Afin de garder une trace des textes des étudiants, nous éditons les Cahiers des Ateliers, ajoute Maria Manca. Des exemplaires seront disponibles à l’UFR LAC et aussi à la bibliothèque de l’université ».

 
Retour en images sur les Ateliers Lettres pour l’Oral et l’Écrit (ALOÉ)
dirigés par
Maria Manca et Jean-François Guennoc
 

Les Ateliers Lettres pour l’Oral et l’Écrit (ALOÉ)

Cliquer sur la photo pour feuilleter l'albu
m Ateliers Lettres pour l’Oral et l’Écrit (ALOÉ)
@flickr Paris Diderot

 


A lire aussi  :