Prix Diderot Innovation 2016 : découvrez les lauréat.e.s
Publié le : 17/02/16

 
Le 16 février dernier a eu lieu la remise des prix Diderot Innovation 2016. Une cérémonie conviviale qui a permis de faire émerger non seulement trois lauréats mais une communauté de chercheurs et chercheuses désireux d'innover et de valoriser leur recherche. 
"L'Innovation est devenue une mission de l'université désormais inscrite dans la loi depuis 2013. C'est une excellente chose car notre recherche doit aussi être pensée au bénéfice de l'ensemble de nos concitoyens, en prise directe avec les enjeux de notre société. L'innovation issue de la recherche de nos laboratoires doit être valorisée, favorisée et facilitée et c'est une des raisons d'être de ce prix."
Christine Clerici, présidente de Paris Diderot.
 
 
Relancée en décembre 2015 après trois éditions en 2006, 2007 et 2009, le Prix Diderot Innovation 2016 a remporté un vif succès auprès de la communauté scientifique de l'établissement. Doté de 90 000 euros, ce prix a bénéficié du soutien du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.
 
Au total, 31 projets ont été déposés dans les trois grands champs de recherche de l'Université : les Lettres et Sciences Humaines et Sociales, la Santé et les Sciences.
 
Christine Clerici, Présidente de l'Université Paris Diderot a ouvert la cérémonie en précisant d'emblée que pour elle "L'université est par essence un lieu propice à l'innovation. Elle est la seule institution qui allie formation et recherche et permet ce continuum entre la recherche fondamentale, la recherche appliquée et l'innovation". 
 
Damien Marchal a quant à lui rappeler les trois objectifs de ce prix : récompenser les travaux de trois équipes de recherche, permettre à la SATT de détecter des projets, et créer "une communauté de chercheurs motivés par l'innovation".
 
 Les lauréat.e.s du Prix Diderot Innovation 2016
 
 
Monologuer (Lettres et Sciences Humaines et Sociales)
 
Porté par Stéphanie Smadja (UFR LAC), ce projet étudie et compare le monologue intérieur à l'âge adulte, afin de comprendre comment le sujet ressent le monde. Une application sera possible dans le domaine neuroscientifique.
 


"J’aime ce programme de recherche […] parce qu’il nous amène à soulever des questions fondamentales, pour la société comme pour l’humain : qui suis-je ? Comment vivre ensemble ? »"
 
 
Développement de vecteurs non-génotoxiques pour la thérapie génique : Construction d'intégrasses rétrovirales chimères pour une intégration sélective dans les régions pauvres en gènes (Santé)
 
Porté par Pascale Lesage (UFR de Médecine/IUH), le projet est un outil technologique pour la thérapie génique qui pourrait permettre d’intégrer un gène dans une cellule en limitant le risque d’endommager ceux de la cellule.
 
 

"Je suis à la fois honorée mais aussi enthousiaste à l’idée de recevoir ce prix qui me donnera les moyens financiers pour avancer sur ce projet mais aussi la possibilité de bénéficier de l’expertise et des conseils de la SATT pour l’ouvrir si possible au monde industriel."
 
 
Nouveaux matériaux moléculaires à base de superchromophores organiques pour l’optique et la (nano)photonique : preuve de concept (Sciences)
 
Porté par Philippe Lainé (UFR de Chimie/ITODYS), ce projet s'inscrit dans le domaine de l'électronie moléculaire avec le développement de chromophores pour capter l'énergie solaire.
 
 

"J'ai longtemps pensé que la valorisation ce n'était pas pour moi mais aujourd'hui j'ai infléchi ma position."
 
 
Les lauréats ont tous mis en avant le rôle de leurs interlocuteurs de la SATT Idf Innov pour leur aide dans le portage de projet et aussi pour la relation de confiance qui s'est instaurée.  
 
Damien Marchal à gauche, Yann Schneider et les membres de l'équipe de la SATT.
 

 

Vous avez un projet innovant ?

Contactez Yann Schneider
à la Direction de l'appui à la recherche et à l'innovation (DARI)
Les Grands Moulins - bureau 125A
Téléphone : 01 57 27 66 66
Courriel : ysr@idfinnov.com