Les sites
de l'université

 

L'université
au cœur 
de la ville

 

Historique
du campus

Page d'accueil Plan du campus Plan du site Lexique Annuaire Rechercher sur le site
            HISTORIQUE DU CAMPUS JUSSIEU

Les premiers occupants du site où s'élève l'université aujourd'hui étaient les moines de l'abbaye Saint-Victor. Ils cédèrent la place en 1810 aux négociants de la Halle aux vins.
Ceux-ci occupèrent les lieux jusqu'en 1964, date à laquelle ils furent transférés aux entrepôts de Bercy.

En 1957 les premiers bâtiments universitaires sont construits le long du quai Saint-Bernard et de la rue Cuvier.
Pour permettre au négoce du vin de continuer quelque temps encore, les architectes eurent l'idée de construire les bâtiments sur pilotis au dessus des rues de circulation de la halle aux vins.

Mais en 1964 on attend plus de vingt-mille étudiants en sciences ( la génération du " baby boom" passe son bac).
L'ancienne Sorbonne ne pouvant les accueillir, André Malraux confie alors à l'architecte Edouard Albert le soin de construire rapidement une faculté des sciences à la place des anciens entrepôts.

Edouard Albert aura l'idée d'une construction modulaire entièrement métallique, dont les plans sont inspirés du palais de l'Escurial près de Madrid. Les bâtiments de cinq étages entourent des patios, servant de couverture à des locaux habités..

Chaque laboratoire est composé de deux ailes de bâtiment, une aile courte  consacrée à la recherche et une demi-aile longue pour l'enseignement.
Cette disposition très imbriquée doit faciliter l'inter-disciplinarité et mêler l'enseignement  et la recherche.
L'utilisation du métal quant à lui permet d'alléger les structures portantes et   de dégager des dalles de circulation sous les bâtiments.
L'ensemble donne ainsi une grande impression de transparence (mais hélas aussi une grande prise au vent).
Au milieu d'un grand parvis, au droit de la place Jussieu, s'élèvera une tour de 26 étages qui doit abriter les services administratifs.
Elle a été édifiée en 1970 après la mort d'Albert et ne recevra pas la décoration imaginée par Braque.
Sa vue a d'ailleurs suscité bien des polémiques compte tenu de la proximité du site historique de l'Ile Saint-Louis.
La construction s'étalera sur près de dix ans, mais la trame orthogonale d'Albert est interrompue en 1972
faute de crédits, et l'université conçue pour 20000 étudiants doit maintenant en recevoir plus de 50000.
Les nombreux projets de parachèvement élaborés depuis 20 ans ont tous échoué jusqu'à présent.
Le dernier en date prévoit la construction de bibliothèques (projet de Rem Koolhaas) et l'aménagement de l'espace résiduel du côté de l'Institut du Monde Arabe.
Bien que décidé en 1993 dans le cadre du plan "Universités 2000", il n'a pas encore débuté.

Dernière modification 6 février 2001
Service communication
page d'accueil Composition de l'université Diplomes et formations Laboratoires et recherche Vie Etudiante Serveurs utiles Actualités Implantation accès Relations universités- Entreprises Relations Internationales