Accueil > Accueil du site > Etudes psychanalytique > La radicalisation et ses traitements

Les attentats du 7, 8 et 9 janvier 2015 à Paris ont provoqué dans l’espace public une profusion de discours explicatifs et prescriptifs, bien compréhensible face à l’ampleur du choc. Parmi les notions mises en exergue, celles de « radicalisation », de « déradicalisation » et de « contre-radicalisation » ont occupé une place centrale. Que recouvrent-elles exactement ? Sur quelles bases pratiques, théoriques et critiques reposent-elles ? Les chercheurs en sciences humaines et sociales, ainsi que les praticiens sur les terrains éducatif, psychologique et judiciaire ont accumulé depuis plusieurs années dans ce domaine des connaissances qui doivent être prises en compte et mises à la disposition des acteurs publics et de la société civile. Le but de ces journées est d’initier un premier état des savoirs entre chercheurs et praticiens sur les processus de l’engagement radical et sur les possibilités d’en sortir. Cette rencontre vise également à préparer de futures collaborations pluridisciplinaires, pluri-professionnelles, pluri-institutionnelles convergentes dans un cadre approprié, à hauteur des menaces actuelles.