La radicalisation et ses traitements : Dimensions subjectives et cliniques Publié le : 20 mars 2015


Dimensions subjectives et cliniques

Président de séance : Patrick Amoyel

Daniel Zagury : Le travail psychique de déshumanisation et de radicalisation

Olivier Douville : La radicalisation « des enfants soldats » en Afrique

Amélie Boukhobza : Du trouble subjectif à la radicalisation islamiste

Brigitte Juy-Erbibou : La radicalisation et l’impensé du travail social

Fethi Benslama : L’autosacrifice et l’avidité d’idéal

 Réalisation : Romain Bouiges
 Production : Pôle Evenementiel