ECOLE DOCTORALE HEMATOLOGIE ONCOGENESE ET BIOTHERAPIES (HOB)
 
 
L’Ecole Doctorale « Hématologie – Oncogenèse – Biothérapies », HOB,  a choisi de focaliser les thèmes de recherche proposés aux doctorant(e)s dans des domaines clés de la recherche en santé afin de mettre en adéquation la formation avec les débouchés découlant de la demande sociétale.
 
L’Ecole s’inscrit dans trois grands domaines :
 
1 : Hématologie
2 : Oncogenèse
3 : Biothérapies
           
L'Ecole Doctorale HOB soutient les travaux expérimentaux et cliniques visant à élucider des mécanismes d'oncogenèse spécifiques des différents types de tumeurs solides ou hématopoïétiques afin de développer des outils médicaux de prise en charge personnalisée des cancers (diagnostic, traitement et suivi). Les approches de génomique, protéomique, biochimie et biologie cellulaire des cellules tumorales et du microenvironnement sont favorisées de même que la construction de modèles pertinents précliniques chez le rongeur (xénogreffes et modèles génétiques). Les thèses d’interface impliquant des aspects de bio-informatique sont intégrées dans les thématiques de l’Ecole Doctorale. Les thèses portant sur la recherche clinique et l’identification et le développement de biomarqueurs seront encouragées.
 
L'Ecole favorise de la même façon les sujets de thèse portant sur les cellules souches normales (hématopoïétiques et autres tissus) et la définition des signatures différentielles entre les cellules souches normales et les cellules initiatrices de tumeurs.
 
L'Ecole poursuit ses travaux dans les domaines de la thérapie génique et de la thérapie cellulaire incluant la greffe de cellules souches hématopoïétiques et les aspects d'histocompatibilité.

L'étude des interactions cellulaires (cellules stromales, endothéliales, ostéoblastes, cellules de la réponse immune...) et la mise en évidence in vivo de ces interactions justifieront des projets dans le domaine des biothérapies. L'Ecole favorisera l'étude des cellules souches (cellule souche embryonnaire, cellule souche du sang placentaire, cellule souche mésenchymateuse) pour le développement de nouveaux outils pour la thérapie tant dans l'étude de la plasticité que de leur vectorisation (incluant des aspects de virologie). Les projets d'imageries appliquées à la clinique seront également soutenus.
 
 
 
APHP CANCEROPÔLE ÎLE-DE-FRANCE CEA CNRS EPHE HOPITAL ST LOUIS ILE DE FRANCE INCA INSERM Intranet